Mot de passe oublié ?

Sources et puits cachés de St Jean


A la chute de l'empire romain la population de Lugdunum, privée d'eau par l'abandon et le pillage des aqueducs se réfugie sur les rives de la Saône et chacun s'approvisionne comme il peut.
La nappe d'eau, peu profonde, de la rivière permet le creusement de nombreux puits.

Ces ouvrages, pratiquement tous privés marquaient par leur décoration le statut social du propriétaire.

Quelques sources existent aussi dont une importante dans les pentes de Choulans (la source de Ciolan) et aussi sur les pentes de Fourvière. L'éboulement de la colline en 1930 est dû au mauvais drainage de ces eaux de source.

La construction de la Cathédrale St Jean, qui va durer de 1180 à 1480 structure le quartier mais c'est surtout, à partir de la Renaissance au XVI° siècle, grâce à la fabrication et au commerce de la soie que Lyon va se développer. Toutefois l'approvisionnement en eau de la population n'est pas une priorité des édiles lyonnais et la quête du précieux liquide reste une affaire privée.

En traboulant de St Jean à St Paul cette balade vous permettra de découvrir de très beaux puits et d'autres lieux insolites.


Balade'eau

Cliquez sur la carte pour découvrir les lieux à visiter
Découvrez aussi notre balade
De l'eau sur Fourvière